Pages

Currently Reading:


Desert Solitaire
by Edward Abbey

Une Si Longue Lettre

Mariama Bâ
Une si longue lettre

Une si longue lettre
Quand j’étais au lycée, j’ai suivi trois courses en français. Tous mes camarades de classe étudiaient l’espagnol. Je ne suis pas certain pourquoi le français m’intéressait le plus. Peut être c’était parce que les classes étaient plus petites; peut-être j’ai pensé que les plus jolies filles serait en ces classes. J’ai fini le lycée avec une compréhension rudimentaire, et je n’ai appris aucune autre mot depuis dix ans. Quand j’ai devenue étudiant de troisième cycle, j’ai commencé étudier le français encore. Pourquoi? Je ne me souviens pas exactement, mais je pense que c’était parce que j’ai pu; aucune d’autre raison.
Mariama Ba
J’ai lu Une Si Longue Lettre dans ma troisième classe à Virginia Tech. Ce n’était pas facile pour moi. (Évidemment, mon français est encore rudimentaire, mais je l’améliore lentement.) L’histoire lui-même est l’historie d’une femme sénégalaise qui habite avec son mari et leurs enfants. Le mari se décide à prendre une deuxième marie, malgré les sentiments de la narratrice. C’est une histoire des droits des femmes africaines et une histoire des politiques coloniales.

Pour moi, l’histoire ne m’intéresse pas beaucoup. Les événements de la roman ses passent lentement, avec beaucoup des pensées de la narratrice. Le pensées sont peut-être important pour le commentaire sur la politique d’Afrique, et je suspecte que la langue est belle. Mais malheureusement, je ne suis pas compétent pour juger la langue, parce que mon compréhension des subtilités ne suffise pas. Donc, le roman est perdu à moi. Ce n’est pas la faute du roman; c’est la faute de moi, je suis sûr.

Donc, je vais retourner à France pour pratiquer mon compréhension. Je pourrais suivre un autre cours, mais je suis limitée par les accents de mes camarades de classe; lesquels ne sont pas meilleure que le mien. Je fais des projets de passer un mois en France cet automne. Je vais voyager et pratiquer. Si je suis de la chance, je peut apprendre plus en un mois en France que trois mois en classe.

Bon courage à moi…