Pages

Currently Reading:


Desert Solitaire
by Edward Abbey

Le Dernier Frère

Nathacha Appanah
Le Dernier Frère

Le dernier frère
Le Dernier Frère est l’histoire du petit Raj, fils d’une mère compatissante et d’un père violent. Les événements du roman passent pendant le deuxième guerre mondiale, à l’Île Maurice. Au début d’histoire, beaucoup est caché parce qu’il est raconté de la point de vue d’enfant qui ne sait rien de la guerre, rien des juifs, et rien du monde loin de son île. Son père travail à une prison, et il dit au petit Raj que c’est une place pour les criminels dangereux. Mais quand Raj visite la prison à cause de son curiosité, il découvre le jeune juif David, le même âge que lui, à l’autre côte des barbelés. L’historie raconte les relations entre les deux, et le procès par ce que Raj part de son enfance à devenir un homme.

J’ai acheté ce roman à Cassis, après j’ai fini De La Terre À La Lune, avec aucune idée d’histoire ni l’auteur. J’étais à la plage, j’avais besoin d’un livre, et celui a gagné quelques prix en France. Donc, je l’ai acheté. Malgré la qualité du roman, l’histoire de l’holocauste n’est pas si bon pour la plage, ni pour voyager. Un peu lourde pour ma situation. Néanmoins, c’est un bon livre, et la méthode de raconter m’intéressait. Mais pour mon livre prochain, peut être quelque chose plus leger…

De la terre à la lune

Jules Verne
De la terre à la lune

De la terre à la lune
Les temps ont changé, sans doute. De la terre à la lune, par Jules Verne, est une oeuvre du savoir-faire des américains — leur intelligence, leur ténacité, leur puissance de faire ce qui semble impossible. Le protagoniste du roman est Barbicane, président du “Gun Club”, organisation américain qui devise les canons et les fusils pour la guerre. Après la guerre entre le nord et le sud est terminée, Barbicane s’imagine une nouvelle projet — lancer une projectile de la terre à la lune. Le roman donne une respecte profonde aux ingénieurs américains et leur machine de guerre — rien peut arrêter l’esprit américain.

Aujourd’hui, il n’y a plus de respecte pour les machines de guerre américains, non plus pour les américains eux-mêmes. Les nouvelles en France sont pleine de la crise économique aux États-Unis, parce qu’elle touche tous le monde. Cette crise n’est pas entièrement la faute des guerres américains, mais elles on joué leur rôle — certainement dans le prix d’huile, ce qui fait des effets sûr pour l’économie.

Peut-être avec le nouveau président Obama, les États-Unis peuvent retrouver un peu de leur respecte encore: la respecte du monde, mais aussi la respecte des eux-mêmes. J’espère que nous pouvons devenir le pays décrit par Jules Verne. Un pays intelligent, aventureux, et avec la respecte pour le monde et avec la respecte du monde.

Picture Pages, Picture Pages

For those who have been paying less attention than others: I’ve finally gotten around to uploading pictures from my trip, and to linking those pictures to the appropriate journal entries. (For the pedants: I’ve also fixed the incorrect accents that resulted from typing in French on a UK keyboard.) I’m still working on editing the sound recordings, and still have a large backlog of mail and e-mail to send. But I did say the sorting would take months, didn’t I?